Si vous possédez un restaurant dans une station de ski populaire, le début de l’hiver pourrait bien être rentable. Pour le reste de l’Amérique du Nord, toutefois, les mois de janvier et février sont connus comme des mois de calmes pour de nombreuses entreprises. Les consommateurs dépensent généralement moins après les vacances de Noël et restent plus souvent à la maison s’il fait très froid. Pour ces raisons, les restaurants doivent faire quelques ajustements en janvier pour éviter une dépression saisonnière.

Voici ce que les restaurants à service rapide et décontracté peuvent faire pour stimuler leur chiffre d’affaires cet hiver:

Optimisation des effectifs

Le sureffectif pendant une période de ralentissement est un problème important, qui touche les revenus. Pour éviter d’avoir trop ou pas assez d’employés, tentez d’utiliser une application de planification du personnel telle que 7shifts. Récemment, nous nous sommes associés à 7shifts pour donner aux restaurants des informations sur leur performance de ventes, leur permettant ainsi de prendre des décisions efficaces et plus rentables. L’intégration combine les données de vente en temps réel de Koomi avec les outils de planification et de gestion en main-d’œuvre de 7shifts, sans toutefois nécessiter de téléchargements manuels ni de feuilles de calcul.

Vous pouvez également simplifier la paie de votre personnel en utilisant la fonction Koomi “Punch Clock”. L’utilisation de l’horloge numérique réduit les coûts de gestion et fournit une paie beaucoup plus précise, évitant les erreurs occasionnelles des paies trop élevés ou insuffisants de votre personnel.

Passez à l’horaire d’hiver

Pour éviter de trop perdre en coûts de masse salariale (et pour vous accorder une pause), envisagez de réduire vos heures d’ouverture pendant les périodes les plus lentes. Ce n’est peut-être pas le bon choix pour toutes les entreprises, mais cela pourrait réduire les chances que vous payiez trop d’employés pendant une saison calme.

Dans ce cas, n’oubliez pas de mettre à jour vos heures sur Google, votre site Web, vos réseaux sociaux, etc. Vous ne voudriez pas que quelqu’un se présente et attende à ce que vous soyez ouvert!

Créez un menu d’hiver rentable

Si les affaires ralentissent, envisagez de réduire votre menu et d’offrir des articles saisonniers à faible coût. Sur le plan alimentaire, cela pourrait signifier de vendre plus de plats à base de pommes de terre ou de riz ayant un taux de marge plus élevé. Les consommateurs se sont habitués aux menus de saison à base de produits locaux. Offrir un menu d’hiver est donc à la mode et peut être plus rentable.

Utiliser les médias sociaux pour stimuler vos ventes à emporter

Si vous vivez dans un climat froid, la seule idée de sortir dehors est peu attrayante pour de nombreux consommateurs. Faites équipe avec une application de livraison tierce ou créez votre propre application mobile de commandes afin de faciliter la vente a emporter.

L’application Koomi+ donne aux restaurants à service rapide la possibilité de créer leur propre application mobile personnalisée, permettant à davantage de clients d’interagir avec eux via mobile. Cela réduit également le temps d’attente, car les clients peuvent prépayer leur commande.

Introduire les promotions «5 à 7»

Il n’est pas nécessaire que les «5 à 7» aient lieu de 17h à 19h. En fonction de votre business, vous pouvez générer du trafic pendant toute période lente. Par exemple, un café pourrait proposer un accord sur le café et les pâtisseries avant 8 heures, ou un restaurant à hamburgers pourrait offrir des frites gratuites après 21 heures. Quelle que soit la promotion, inciter les clients à venir à des heures moins populaires peut fonctionner toute l’année.

N’oubliez pas qu’une période lente est une excellente occasion de maîtriser le travail administratif et de découvrir des solutions permettant de simplifier vos opérations. Utilisez ces raisons saisonnières pour évaluer votre efficacité et planifier vos prochains trimestres.